Les règles d’or du pitch deck

Seuls 10-15% des pitchs reçus par les investisseurs passent le premier filtre et sont sollicités pour présenter leur projet.

Comment décrocher ce 1er rendez-vous ? C’est justement l’objectif et la difficulté même de cette présentation : mettre en appétit votre cible pour lui donner envie d’aller jusqu’au dessert. Cette finalité peut être atteinte par 2 versions de votre pitch deck :  le teaser – la version courte de 5 à 10 slides – et la présentation complète.

Voici les ingrédients d’Histoires de Slides, enrichis par les experts Maximilien Oursel, Investment Partner au sein de Pléiade Venture, Benoît Georis, venture partner chez Elaia, Cyril Garnier – co-fondateur de Market Leader Incubateur et autres incubateurs.

Racontez une histoire avec 5 C

1. Cohérente – Le pitch deck c’est avant tout une histoire

  • Pourquoi lancer ce projet : quelle est la problématique à résoudre et l’opportunité à saisir ? Pourquoi ce marché ? La compréhension du problème est clé pour apprécier la valeur de la solution proposée.
  • Votre solution : Quelle est votre proposition de valeur ? Votre cible ?  Vos ambitions ?
  • L’équipe : Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous l’équipe idéale pour réussir ?
  • Roadmap : Où en êtes-vous ? Quelles sont vos réalisations ? Les prochaines étapes ? Votre stratégie de développement et modèle économique ?
  • Ce que vous cherchez par ce deck : quel type d’investissement ? Combien ? Pourquoi ?

Il n’y a pas d’ordre idéal, adoptez une structure cohérente par rapport à votre histoire :

  • Vous êtes un serial entrepreneur et c’est votre valeur ajoutée n°1 ? Commencez par vous présenter.
  • La douleur identifiée est votre clé d’entrée ? Mettez-la en premier.

2. Claire – Vous avez quelque chose à dire ? Ecrivez-le.

Création Histoires de Slides pour iSAVED

À l’écrit votre document doit être autoportant : personne ne sera là pour dire ce qui n’est pas écrit. Pas de sous-entendu ou message implicite !

« Ne vous cachez pas derrière des grands mots et employez des termes adaptés » précise Maximilien Oursel. « Nous avons développé un programme d’IA grâce au machine learning » : qu’est-ce que vous souhaitez dire ? Quelle est votre valeur ajoutée spécifique ? Soyez précis !

La clarté est clé pour accrochez l’intérêt de votre audience.

3. Crédible – Première étape pour convaincre

Crédibilité de votre projet : ne le survendez pas. Pour Cyril Garnier, tout est une question d’équilibre entre la douleur annoncée et la solution proposée. Ne présentez pas une grande cause (résoudre la faim dans le monde) si vous ne ciblez qu’une partie (traiter la faim dans les régions isolées de tel pays). Les capacités du projet doivent être en adéquation avec la problématique.

De votre compréhension du marché : « nous n’avons pas de concurrent ». Est-ce vraiment crédible ?

De votre roadmap et business model : Il faut un minimum de chiffres, de KPIs et d’informations pour rendre crédible votre projet.

Création Histoires de Slides pour CEFIN

De l’équipe : En quoi votre parcours va aider à résoudre le problème énoncé ? Pourquoi êtes-vous la meilleure équipe pour ce projet ? Pour Benoît Géoris, l’investissement c’est avant tout une histoire d’équipe.

Riskers

Et de l’investissement demandé : Le montant à lever est-il cohérent par rapport au réalisé ?

4. Concrète – Prouvez ce que vous dites

Création Histoires de Slides pour Vitirover

Les investisseurs cherchent la prochaine licorne : en quoi votre idée est neuve et pertinente ? Pourquoi votre proposition a de la valeur par rapport au marché ciblé ?

Donnez des chiffres, faits et exemples : quelle est la taille du marché visé ? Qui sont vos concurrents ? Quelles sont vos 1ères preuves d’exécution ? Comment allez-vous approcher le marché ? Quelles sont vos prochaines étapes à court terme ?

Votre audience doit comprendre précisément comment vous allez réussir à atteindre votre ambition.

Création Histoires de Slides pour Pazzi

5. Concise – La simplicité est votre mot d’ordre

Slide extraite de notre formation « Design de Slides »

Un deck trop chargé, c’est très difficile à lire : vous ne pouvez pas tout dire !

Adaptez vos messages et arguments en fonction de votre cible. Niro Sivanathan démontre, dans sa vidéo TED, qu’en accumulant les arguments, on finit par diminuer sa force de conviction.

Créez un univers captivant et unique : sentez-vous libre de casser les codes

Différenciez-vous des autres et faites vivre un voyage inoubliable :

Par l’histoire que vous racontez sur le fond – c’est ce que nous avons vu dans la première partie.

Par le design des slides – permettant de mettre en valeur votre contenu. L’harmonie entre le fond et la forme est primordiale. « Le niveau d’exigence est de plus en plus élevé » précise Cyril Garnier. Notre regard s’éduque par la qualité graphique de ce qui nous entoure : applis, sites web, art, journaux, publicités, etc.  

Création Histoires de Slides pour iSAVED

Pour finir : pensez praticité dans le partage
Les investisseurs reçoivent en moyenne 1500 pitchs par an : ne vous mettez pas de bâtons dans les roues, partagez un deck léger et en PDF !

Maximiser l’impact de votre pitch deck pour décrocher ce rendez-vous auprès d’investisseurs, c’est notre métier.