Présentation orale :
à quoi sert votre PowerPoint ?

PowerPoint à l’écrit ou à l’oral, quelles différences ?

Par
François
le
28.4.21
background black & blue Histoires de Slides
rétroprojecteur présentation PowerPoint
rétroprojecteur présentation PowerPoint

Idéalement, votre support oral ne doit pas être le même que votre document écrit.

Rappelons-le même si c’est évident : le document écrit que vous envoyez par mail (présentation institutionnelle, proposition commerciale, présentation de résultats, …) doit être autoportant. Votre interlocuteur ne pourra pas inventer ce qui n’est pas dans le document ! Tout ce que vous voulez « dire » doit être écrit.

A l’oral en revanche, vous êtes là pour expliquer, raconter, détailler. Vous voulez que votre auditoire vous écoute, vous voulez créer une interaction avec lui. Tout ne doit pas être écrit.

Pourquoi ? Quand vous affichez du texte, votre auditoire le lit. C’est inévitable, c’est un réflexe. Et le cerveau humain ne peut pas lire et écouter en même temps. Impossible.

Vous devez donc avoir deux versions de votre présentation : le document écrit que vous avez envoyé par mail (par exemple votre proposition commerciale) et la version pour l’oral (par exemple la soutenance).

Pas de présentation « prompteur » !

On a parfois conscience qu’il faut alléger sa présentation pour l’oral.
Mais on ne va pas au bout de l’exercice pour plusieurs raisons :

  • « J’ai peur d’oublier des éléments clés, je vais les écrire pour y penser »
  • « Cette idée est importante, il faut qu’elle soit écrite »
  • « On ne sait jamais, ça peut intéresser un membre de l’auditoire »

On se retrouve alors avec une présentation intermédiaire, entre l’écrit et l’oral, que Nancy Duarte appelle la « présentation prompteur ». Celle qui permet de ne pas oublier de dire quelque chose d’important. Vous imaginez le JT avec le texte du présentateur affiché derrière lui ? Ce serait insupportable !

Un support PowerPoint à l’oral, ça sert à quoi ?

A trois choses :

  • Ancrage mémoriel
  • Mieux comprendre
  • Dire ce qu’on ne veut pas formuler
  1. L’ancrage mémoriel, c’est favoriser le fait que votre auditoire se souvienne de vos messages clés en y associant des visuels.

    Pensez à un voyage que vous avez aimé ou à un film qui vous a ému, à un moment de votre vie important. Vous y associez toujours des images.

    C’est la même idée. Pour que votre auditoire se souvienne de ce que vous avez dit, vous associez un visuel à chaque message clé.
  1. Mieux comprendre : certains contenus compliqués seront beaucoup mieux compris s’ils sont illustrés. C’est le cas pour la plupart des explications techniques : le fonctionnement d’une machine industrielle, le planning d’un projet, un business plan, etc.
  1. Dire ce qu’on ne veut / peut pas formuler : les visuels permettent de véhiculer des idées ou des nuances qu’il n’est pas toujours possible de formuler.

Un exemple : vous avez une slide intercalaire dont le titre est « Notre projet de relation client ». En fonction de l’image que vous choisissez, vous ne dites pas la même chose. Pas besoin d’expliquer, c’est évident, non ?

En conclusion

Vous avez compris : à l’oral, l’idée est de simplifier son support. Pour cela, relisez notre post sur les 10 lois de la simplicité !

Vous pouvez aussi faire appel à Histoires de Slides !
Réussir une présentation exceptionnelle, c’est notre métier :

  • une histoire intéressante
  • un design captivant qui serve les 3 finalités de votre présentation
  • vous devant votre public, habité, convaincu, ayant envie de convaincre.

Réussir sa présentation orale

Vous avez un projet ?
Parlons-en

Nous contacter
background-slide-powerpoint-effect

Masque des diapositives intérêt et usage

7 principes pour créer une présentation multimédia mémorable

Les règles d’or du pitch deck

Comment ajuster le design des slides au fonctionnement du cerveau pour maximiser l’impact d’une présentation ?

3 structures de scénarios pour construire l’histoire de votre présentation PowerPoint

6 idées pour réussir la présentation PowerPoint de votre bilan annuel

5 astuces pour améliorer le design de vos slides

Réutiliser des slides existantes : bonne ou mauvaise idée ?

Présentation orale : à quoi sert votre PowerPoint ?

Les 5 caractéristiques d’une bonne histoire

Présentation PowerPoint : les 10 lois de la simplicité

PowerPoint = décadence de la pensée ? Pas forcément !

Histoires de Slides : la passion d’un projet